Cet article date de plus d'un an.

Info franceinfo Migrants : le nombre de traversées de la Manche réussies a baissé de 35% entre 2022 et 2023

Le ministère de l'Intérieur annonce ce mercredi que 172 embarcations ont réussi à traverser la Manche depuis le début de l'année, contre 265 sur les cinq premiers mois de l'année dernière.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le nombre de traversées de la Manche réussies a baissé de 35 % entre le début de l'année 2022 et la même période en 2023. (BEN STANSALL / AFP)

Le nombre de traversées de la Manche réussies a baissé de 35 % entre le début de l'année 2022 et la même période en 2023, a appris franceinfo mercredi 7 juin auprès du ministère de l'Intérieur. 265 embarcations étaient parvenues à traverser la Manche sur les cinq premiers mois de 2022, il n'y en a eu que 172 en ce début d'année.

>> Traversées clandestines de migrants dans la Manche : "Le pouvoir britannique ne veut pas y mettre un terme car il veut en tirer un profit politique", dénoncent des associations

Au total, 7 296 migrants ont ainsi réussi à gagner le Royaume-Uni depuis le début de l'année 2023 contre 8 822 l'an dernier, soit 17 % de baisse. La moyenne de candidats par bateau a elle augmenté, passant à 42 personnes environ depuis début 2023, contre 33 l'année dernière sur la même période.

Le ministère de l'Intérieur indique par ailleurs que près d'une centaine de trafiquants transportant du matériel nautique ont été interpellés depuis le début d'année, soit autant que sur la même période de 2022. Dix filières de "small boats", des embarcations de fortune, ont été démantelées en 2023 par les Brigades mobiles de recherche de la Police aux frontières (BMR de la PAF), "occasionnant des pertes logistiques, humaines et matérielles importantes pour les réseaux", souligne le ministère. Près des deux tiers de ces opérations de trafiquants (63,4 %) ont ainsi échoué cette année, contre 61,3 % en 2022.

Des migrants traversent désormais à bord de bateaux-taxis

Le ministère de l'Intérieur juge ce bilan "d'autant plus intéressant que les conditions météorologiques ne peuvent être retenues comme étant un critère explicatif". Entre le 1er janvier et le 21 mai 2022, 77 journées avaient été recensées comme favorables ou possibles aux traversées. Cette année, sur la même période, 84 journées ont bénéficié de ces mêmes conditions. Le ministère tient à préciser que les interventions des autorités "se déroulent désormais face à de nouveaux modes opératoires tels que les "taxis boats"", ces bateaux-taxis, des zodiacs plus grands et surchargés, "qui rendent les interventions encore plus complexes".

>> REPORTAGE. Migrants : comment les autorités luttent-elles contre les réseaux de passeurs entre la France et l'Angleterre ?

"Les résultats présentés démontrent un engagement absolu des forces de sécurité intérieure et une coordination fructueuse entre les dispositifs terrestre, aérien, et maritime", se félicite le ministère.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.