Cet article date de plus de six ans.

Vidéo En Croatie, les policiers dépassés par l'afflux de migrants

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Face à des milliers de migrants, la Croatie mobilise son armée
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La Croatie fait face à l'exode de milliers de réfugiés venus de Serbie. France 3 a assisté à des scènes de chaos.

Avec la fermeture de la frontière hongroise, la Croatie est le nouveau pays en première ligne face à l'exode de milliers de migrants, qui cherchent de nouveaux chemins vers l'ouest de l'Europe. Près de 8 900 d'entre-eux se trouvaient sur le territoire croate, jeudi 17 septembre, selon le ministère de l'Intérieur, qui prévenu que la frontière avec la Serbie serait fermée en cas de nouvelle journée où on compterait plus de 8 000 arrivants.

"Je ne sais même pas où je vais" explique un migrant

La situation était particulièrement chaotique à Tovarnik, près de la frontière d'où partaient des bus acheminant les migrants jusqu'à une gare où ils pouvaient prendre le train pour Zagreb, la capitale.

Sur place, une équipe de France 3 a filmé les policiers dépassés, et la ruée pour monter dans les bus, sous une chaleur écrasante. Les familles se dispersent, un homme fait un arrêt cardiaque. "Je ne sais même pas où je vais", avoue un migrant. Le gouvernement a décidé de mettre son armée en état d'alerte face à cette situation.

Et la tension pourrait se répandre à un nouveau pays de la région : jeudi soir, la Slovénie a refusé l'entrée d'un train transportant 150 migrants, à sa frontière avec la Croatie, décidant de renvoyer ces passagers vers Zagreb.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.