Europe : comment gérer la crise migratoire sur l’île de Lesbos ?

Alors que la situation humanitaire est toujours aussi difficile sur l’île de Lesbos en Grèce, l’Union européenne tente d’adapter sa politique pour venir en aide à des migrants démunis.

FRANCEINFO

Depuis l’incendie du plus grand camp de réfugiés d’Europe sur l’île de Lesbos, en Grèce, des milliers de migrants se retrouvent à dormir dans la rue, parfois sans eau potable et nourriture pendant plusieurs jours. "On est des êtres humains, pas des animaux", clame Aman Ullah, migrant afghan présent sur place.

Quelle aide de la part de l’Union européenne ?

Face à cette crise migratoire, l’Allemagne a pris les devants et annonce accueillir 1 553 migrants. Du côté du parlement européen à Bruxelles (Belgique), la question agite les débats. "La commission réfléchit à un mécanisme pour inciter à relocaliser ces personnes dans d’autres pays et donc à mieux repartir l’accueil des migrants au sein de l’Union européenne. La grande question, c’est comment contraindre les pays les plus réticents à appliquer ce principe de solidarité. L’équation est difficile à résoudre, reconnaissent de nombreux diplomates", annonce le journaliste Julien Gasparutto en duplex depuis Bruxelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants font la queue pour entrer dans un nouveau camp pour les demandeurs d\'asile, le 12 septembre 2020, près de Panagiouda, sur l\'île grecque de Lesbos.
Des migrants font la queue pour entrer dans un nouveau camp pour les demandeurs d'asile, le 12 septembre 2020, près de Panagiouda, sur l'île grecque de Lesbos. (LOUISA GOULIAMAKI / AFP)