États-Unis : le pays ébranlé par les images de gardes-frontières à cheval repoussant des migrants

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
États-Unis : le pays ébranlé par les images de gardes-frontières à cheval repoussant des migrants
FRANCE 2
Article rédigé par
A-C. Poignard, B. Laigle, Y. Kadouch - France 2
France Télévisions

Aux États-Unis, des gardes-frontières à cheval ont chassé des migrants au Texas, à la frontière avec le Mexique. Les migrants sont des Haïtiens qui campent par milliers depuis plusieurs jours. La Maison Blanche a ordonné une enquête.

La violence du face-à-face a ébranlé l'Amérique. Tels des cowboys tentant de maîtriser un troupeau, des gardes-frontières américains à cheval ont chassé des candidats à l'exil, à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Des rênes ont même été utilisées comme des lassos. Sur les bords du Rio Grande, des migrants, principalement originaires d'Haïti, affluent par centaines.

Une enquête ouverte

Une fois aux États-Unis, ils se massent sous un pont, dans l'espoir d'obtenir une autorisation de séjour. Washington permet, de son côté, d'accélérer les expulsions. Interpellé mardi 21 septembre sur le comportement des gardes-frontières, le président Joe Biden a répondu : "Nous allons reprendre le contrôle". La Maison Blanche a annoncé l'ouverture d'une enquête, mais dans le camp démocrate, les critiques pleuvent. Pour les Républicains, Joe Biden récolte les fruits d'une politique migratoire qu'ils jugent laxiste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.