Espagne : un trafic d'êtres humains démantelé

L'opération a été menée dans la région de San Sebastian (Espagne). Les enquêteurs parlent d'un réseau très organisé d'esclavage moderne. Au total, plus de 350 migrants auraient été revendus, en France notamment.

Voir la vidéo
France 2

Tout se passe dans le calme, mais c'est bien un réseau de passeurs et de trafiquants d'êtres humains d'une ampleur exceptionnelle qui est en train d'être démantelé. Les policiers espagnols ont tout filmé. Sur place, sept personnes sont arrêtées et une partie des migrants qui faisaient l'objet du trafic, ont été libérés.

Le trafic aurait rapporté plusieurs centaines de milliers d'euros

Les migrants étaient pour la plupart originaires de pays francophones comme le Mali, le Sénégal, la Guinée ou la Côte d'Ivoire. Les passeurs leur fournissaient de faux papiers, leur promettant une stabilité en Europe. En réalité, ils étaient transférés à d'autres filières qui leur faisaient traverser la Méditerranée en bateau par petits groupes, direction l'Espagne. De là ils étaient transférés en France via une gare routière de San Sebastian (Espagne) pour être à nouveau revendus à d'autres trafiquants. C'est à cet endroit que les interpellations ont été réalisées. Ce trafic aurait rapporté plusieurs centaines de milliers d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT