Crise des migrants : Nicolas Sarkozy propose "un statut provisoire de réfugié de guerre"

Dans un entretien accordé au Figaro, l'ancien président de la République a fait connaître sa position sur la politique migratoire.

FRANCE 2

Nicolas Sarkozy durcit le ton. L'ancien président de la République a formulé certaines propositions concernant l'actuelle crise des migrants. Il propose la mise en place d'un "statut provisoire de réfugié de guerre". Une proposition immédiatement refusée par le gouvernement.

De plus, il prône un accès plus limité aux prestations sociales. Pour lui, un étranger en situation régulière ne doit pouvoir recevoir les "allocations logements et familles qu'au bout de cinq ans". Concernant ceux en situation irrégulière, "l'aide médicale d'État (...) doit être supprimée (...)".

Un droit du sol sous condition

Concernant le droit du sol, Nicolas Sarkozy veut le soumettre à des conditions et faire en sorte que l'État puisse refuser la nationalité à une personne née en France dans deux cas. "Si les parents sont en situation irrégulière au moment de la naissance; si l'intéressé s'est livré à des activités terroristes ou à des actes de délinquance", précise l'ancien chef de l’État.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy participe à l\'université d\'été des Républicains, le 5 septembre 2015, à La Baule (Loire-Atlantique).
Nicolas Sarkozy participe à l'université d'été des Républicains, le 5 septembre 2015, à La Baule (Loire-Atlantique). ( MAXPPP)