Crise des migrants : la tension monte entre Londres et Paris

Publié
Crise des migrants : la tension monte entre Londres et Paris
FRANCE 3
Article rédigé par
M. Septembre - France 3
France Télévisions

Deux jours après le décès de 27 migrants tentant la traversée entre Calais et l'Angleterre, la tension est montée d'un cran entre les deux camps. Maëlys Septembre, journaliste France Télévisions à Londres, rapporte les faits.

Après le drame humain, les conséquences politiques. Deux jours après le drame ayant causé la mort de 27 migrants au large de Calais (Pas-de-Calais), l'Angleterre et la France se rejettent la faute. Une montée des tensions qui provoque l'annulation de la venue de la ministre de l'Intérieur britannique à Calais. Boris Johnson, Premier ministre britannique, a notamment publié une lettre, dans laquelle il donne plusieurs idées sur le sujet des migrants, dont le possible renvoi de migrants arrivés en Angleterre vers la France.

Une lettre publique décevante


Une décision qui est critiquée par Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur. "Le ministre de l'Intérieur estime que la lettre est décevante, et que le fait de l'avoir rendue publique 'est encore pire'", précise Maëlys Septembre, journaliste France Télévisions présente à Londres. Emmanuel Macron s'est également exprimé à demi-mot, évoquant la méthode anglaise, sans toutefois citer les Britanniques, lors d'un discours à Rome (Italie), vendredi 26 novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.