Crise migratoire en Biélorussie : la situation est toujours tendue à la frontière polonaise

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
J. Gasparutto - France 2
France Télévisions

Alors qu'un premier vol de rapatriement a décollé pour Bagdad, de nombreux migrants sont toujours à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne, jeudi 18 novembre.

La situation est extrêmement tendue à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne, aux portes de l'Union européenne. "Selon les autorités biélorusses, 7.000 migrants seraient toujours présents en Biélorussie ce soir. Alexandre Loukachenko se dit prêt à aider 5.000 d'entre eux à rentrer dans leur pays. Mais il joue l'ambiguïté en affirmant également que l'Allemagne pourrait accueillir les 2.000 autres", détaille Julien Gasparutto, envoyé spécial sur place.

"Pas d'accueil de réfugiés en Europe"

"L'Allemagne et l'Union européenne ont aussitôt démenti l'information. Ces derniers évoquent des discussions techniques, mais uniquement pour rapatrier les migrants et leur apporter une aide humanitaire. Il n'y aura pas d'accueil de réfugiés en Europe", fait-on savoir à Bruxelles, a poursuivi le journaliste. La Pologne maintient la présence de 15.000 soldats à la frontière, et une centaine de migrants qui tentaient de la passer ont été arrêtés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.