Cet article date de plus de six ans.

Avancée sur l'accueil des migrants

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Avancée sur l'accueil des migrants
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La France et l'Allemagne s'engagent à accueillir respectivement 9 100 et 12 100 demandeurs d'asile. Le point avec France 3.

Jeudi 9 juillet, au large des côtes libyennes, la marine italienne a localisé une embarcation qui dérivait avec, à son bord, des . 800 personnes seront secourues dans la journée.
Ces scènes de détresse se répètent inlassablement. Depuis le début de l'année, ils sont plus de 150 000 à avoir traversé la Méditerranée.

Un enjeu majeur

L'accueil des migrants représente un enjeu de taille pour soulager la Grèce et l'Italie. Jeudi 9 juillet, Bernard Cazeneuve a réaffirmé la position de la France : "La France est prête à prendre sa part de l'accueil des réfugiés qui fuient les persécutions", a-t-il déclaré. Sur deux ans, 9 000 réfugiés devraient être accueillis sur le sol français. Pour certains, c'est encore trop peu.
"On s'en félicite pour les personnes qui viendront durant ces deux années, mais ça ne répond pas à l'ensemble du problème posé à l'Union européenne", estime Pierre Henry, le directeur général de France Terre d'Asile. "Depuis le 1er janvier 2014, il y a un peu plus de 300 000 personnes qui sont arrivées soit en Grèce, soit en Italie".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.