Cet article date de plus de cinq ans.

Au moins 880 migrants sont morts la semaine dernière en Méditerranée, selon le Haut commissariat aux réfugiés

Au moins 2 510 migrants ou réfugiés ont trouvé la mort depuis le 1er janvier, toujours d'après le programme onusien.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Photo communiquée par la marine italienne montrant des migrants tentant d'échapper au naufrage de leur navire, le 25 mai 2016 au large des côtes libyennes. (MARINA MILITARE / AFP)

Au moins 880 migrants sont morts la semaine dernière en mer Méditerranée, annonce mardi 31 mai le Haut commissariat aux réfugiés (HCR). Ce programme de l'ONU a établi ce bilan après avoir interrogé des survivants qui avaient quitté la Libye pour rejoindre l'Italie. L'année 2016 a ainsi été particulièrement meurtrière : au moins 2 510 migrants sont morts depuis le 1er janvier, contre 1 855 l'an dernier à la même époque, précise le HCR.

L'Italie a enregistré l'arrivée de 46 714 migrants et réfugiés depuis janvier, soit à peu près le même chiffre qu'en 2015, selon le HCR. Ainsi, le flux arrivant via la Libye est resté à peu près constant depuis l'année dernière et reste distinct de celui des Balkans : la quasi-totalité des migrants arrivant en Italie viennent d'Afrique subsaharienne.

Toutefois, "la route allant entre l'Afrique du Nord et l'Italie est considérablement plus dangereuse", a relevé le porte-parole du HCR. "2 119 des [personnes qui ont trouvé la mort sur la route de l'Europe] cette année avaient fait ce voyage", a-t-il expliqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.