Naufrage d'un bateau de migrants au large de la Libye : le bilan porté à 76 morts

Ils ont tenté de traverser la Méditerranée sur une embarcation où se trouvaient environ 200 personnes.

Une opération de secours de l\'ONG Médecins sans frontières, le 27 août 2015, en mer méditerranée.
Une opération de secours de l'ONG Médecins sans frontières, le 27 août 2015, en mer méditerranée. (GABRIELE FRANCOIS CASINI / MEDECINS SANS FRONTIERES / AFP)

Nouveau drame en Méditerranée. Le bilan du bateau naufrage transportant environ 200 migrants au large de la Libye, jeudi 27 août, a été porté, vendredi, à 76 morts par les secours. Un premier bilan des gardes-côtes libyens avait fait état d'au moins 30 morts. 

Toutes les victimes viennent de pays d'Afrique

"Nous avons repêché 30 corps jusqu'à présent et secouru des dizaines de personnes. Des dizaines d'autres sont portées disparues", à la suite du naufrage du bateau au large de la ville de Zouara, à 160 km à l'ouest de Tripoli, avait déclaré le responsable des gardes-côtes libyens. Les personnes secourues et les victimes viennent toutes de pays africains, avait-il précisé.

Ce responsable, lié au gouvernement non reconnu internationalement et basé à Tripoli, avait indiqué que les "gardes-côtes poursuivaient leurs opérations de secours qui s'intensifieront [vendredi] matin". "Nous travaillons avec des moyens très limités, la plupart des embarcations que nous utilisons sont des bateaux de pêche que nous empruntons à leurs propriétaires", avait-il déploré.