Sophie Rahal : une mission, sauver des vies

Sophie Rahal, porte-parole de SOS Méditerranée, est l'invitée du Soir 3. Son ONG affrète l'Ocean Viking, successeur de l'Aquarius. Elle revient sur sa mission.

Sept mois après la cessation d'activité de l'Aquarius, l'Ocean Viking prend le relais. Sophie Rahal, porte-parole de SOS Méditerranée, revient sur la tâche qui incombe à son ONG. "Il reste quelques détails techniques à régler, on espère qu'il prendra la mer rapidement." L'Ocean Viking, un bateau plus adapté que l'Aquarius ?
"Ça dépendra des situations, de l'état dans lequel les personnes se trouveront, du nombre de jours à passer en mer avant de débarquer les rescapés. Il est plus large et plus rapide que l'Aquarius, mais reste optimal pour ce genre d'activité", explique Sophie Rahal.

"Empêcher les gens de mourir"

Quelle sera sa zone de navigation ? "On est au large de la Libye, dans les eaux internationales, une zone assez vaste. La zone la plus mortifère où il y a le taux de mortalité le plus haut. Ils sont nombreux à se noyer". Le sauvetage en mer, une mission pour l'ONG, et ce malgré les critiques… "Ce n'est pas la question du sauvetage qui devrait faire polémique, mais la question de l'accueil. Nous, chez SOS Méditerranée, la seule chose qui nous rassemble, c'est d'empêcher les gens de mourir. On ne peut pas tolérer aujourd'hui que quelqu'un ait le choix de mourir en Libye (...) ou bien mourir noyé en Méditerranée. On n'est pas là pour dicter ou influer sur la politique d'accueil de l'Union européenne. On est là pour rappeler que, ce qu'ils ne font pas avec le sauvetage en mer, d'autres le font", précise Sophie Rahal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sophie Rahal.
Sophie Rahal. (FRANCE 3)