Migrants : La France ne se prononce pas sur l'Aquarius

Notre journaliste Valérie Astruc est en direct de l'Elysée où elle fait le point sur la position du gouvernement concernant l'Aquarius. 

FRANCE 2

En juin 2018, le président Macron avait été critiqué pour ne pas avoir accueilli les réfugiés. "Ce soir l'Élysée se refuse de dire si oui ou non la France va autoriser  l'Aquarius à débarquer sur son territoire", précise notre journaliste Valérie Astruc en direct de l'Élysée. "Emmanuel Macron suit la situation et recherche avec ses partenaires européens une solution d'urgence. Paris ne semble guère pressé d'ouvrir un port français à ce navire".  Un ministre a confié à notre journaliste que cette solution "créerait un appel d'air pour les passeurs vers la France".

Paris espère que l'Italie changera d'avis

L'Élysée revient sur la situation de juin dernier et "précise que la France a pris sa part puisqu'elle a notamment accueilli 78 migrants sur les 630 débarqués en Espagne au titre du droit d'asile. On rappelle aussi que la règle du port le plus sûr et le plus proche doit s'appliquer. Autrement dit, Paris espère que l'Italie, malgré son refus, finira par prendre ses responsabilités", conclut notre journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Aquarius. 
Aquarius.  (FRANCE 2)