L'"Aquarius" a accosté à Malte, après plusieurs jours d'errance

Les 141 personnes à bord du navire de SOS Méditerranée seront réparties parmi cinq pays européens, dont la France.

Le navire \"Aquarius\" accoste dans le port de Malte, le 15 août 2018, avec 141 demandeurs d\'asile à bord.
Le navire "Aquarius" accoste dans le port de Malte, le 15 août 2018, avec 141 demandeurs d'asile à bord. (MATTHEW MIRABELLI / AFP)

Le navire humanitaire Aquarius est arrivé mercredi 15 août en début d'après-midi à Malte, où il a finalement été autorisé à accoster après avoir erré plusieurs jours en Méditerranée, avec 141 migrants épuisés à son bord. Ces derniers – dont une moitié de mineurs et un tiers de femmes – ont poussé des cris de joie lorsque le bateau, affrété par les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF), s'est engagé dans le port de La Valette.

Le gouvernement maltais avait donné son feu vert mardi, après un accord pour répartir entre cinq pays européens ces migrants secourus vendredi dans les eaux internationales au large de la Libye. Originaires pour la plupart de Somalie et d'Erythrée, les passagers, qui devaient passer un contrôle médical avant de pouvoir quitter le navire, ont débarqué sous un soleil brûlant.

A l'arrivée, l'équipage du Lifeline, un autre navire de sauvetage pour l'heure retenu à quai par les autorités maltaises, a brandi une bannière clamant : "Tout le monde a le droit à la vie". A l'inverse, une dizaine de militants d'extrême droite ont agité une banderole exigeant la "fin du trafic d'êtres humains".