Aquarius : Sète prête à accueillir les migrants

141 migrants se trouvent à bord de l'"Aquarius". L’Italie et Malte refusent de l'accueillir. Le port français de Sète (Hérault) se dit prêt à l'accueillir, mais doit auparavant obtenir l'accord de l'État.

FRANCE 3

Depuis vendredi 10 août, 141 migrants rescapés du large de la Libye se trouvent à bord du bateau Aquarius. Actuellement entre Malte et Lampedusa (Italie), le navire humanitaire est toujours à la recherche d'un endroit où accoster. Malte a refusé officiellement de l'accueillir, la Libye a rejeté toute responsabilité. Quant à l’Italie, le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, a exprimé son refus dès samedi 11 août.

Sète pourrait accueillir le navire

Face à cette impasse, SOS Méditerranée lance un appel aux pays européens. Lundi 13 août le président du port de Sète (Hérault), Jean-Claude Gayssot, se dit prêt à accueillir les migrants. Il attend désormais le feu vert des autorités françaises. "C’est une question qui doit dépasser les clivages. Il s'agit d'hommes, de femmes et d'enfants qui fuient la répression, la guerre et la misère", a-t-il déclaré. En juin dernier, l'Aquarius avait erré neuf jours en mer avant de pouvoir accoster à Valence en Espagne. La France avait accueilli 78 réfugiés sur les 600 qu'abritait le navire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration de l\'Aquarius le 26 juin 2018
Photo d'illustration de l'Aquarius le 26 juin 2018 (PAU BARRENA / AFP)