"Aquarius" : ces migrants qui vivent en France

L'"Aquarius" a sauvé près de 30 000 personnes en un peu plus de deux ans.

France 2

L'"Aquarius" est devenu le symbole de la crise migratoire en Europe. En juin dernier, le bateau est interdit d'accoster en Italie. Après des jours d'errance, l'Espagne accepte de l'accueillir et la France sélectionne alors 80 migrants. France 2 a retrouvé quelques-uns d'entre eux dans un restaurant de Lille, dans le Nord. Depuis septembre dernier, Abdel, mécanicien au Soudan, travaille à la plonge. Cela lui permet de communiquer avec d'autres personnes et d'apprendre le français plus rapidement. Le patron de l'établissement se félicite de ce recrutement. Au cours d'une leçon de français, tous se disent reconnaissants envers leur pays d'accueil.

L'"Aquarius" ne sauvera plus de migrants en Méditerranée

Sans soutien de l'Europe et avec la pression du nouveau gouvernement italien, l'"Aquarius" est bloqué à Marseille (Bouches-du-Rhône) et ne naviguera plus pour sauver des migrants. Désormais, il ne reste plus que les gardes-côtes libyens pour les sauver et ils les raccompagnent systématiquement en Libye. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le navire \"Aquarius\" à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 7 décembre 2018.
Le navire "Aquarius" à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 7 décembre 2018. (BORIS HORVAT / AFP)