Cet article date de plus de cinq ans.

Allemagne : après la défaite de Merkel, l'accueil des migrants va-t-il évoluer ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Allemagne
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'extrême droite a réalisé une percée aux élections régionales en Allemagne dimanche. Un revers historique pour Angela Merkel. Malgré cette déroute, la chancelière veut maintenir le cours de sa politique sur les réfugiés.

Les militants de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD), un parti d'extrême droite, laissent éclater leur joie après les scores à deux chiffres obtenus lors des régionales dimanche 13 mars. Plus de 24% en Saxe-Anhalt, une région déshéritée de l'ex-RDA.

Plus surprenant, entre 12 et 16% dans des régions riches comme la Rhénanie ou le Bade-Wurtemberg. Une percée historique. L'AfD a fait toute sa campagne sur un thème : pas question d'accueillir des migrants. Tout l'opposé de la politique du gouvernement.

Un parti allié à Merkel ne la suit plus

Malgré cet échec cuisant, Angela Merkel n'entend pas changer de politique. Elle est pourtant remise en question par son allié traditionnel, l'Union chrétienne-sociale en Bavière. Elle exhorte ce lundi la chancelière à renoncer à sa politique migratoire généreuse. À 18 mois des prochaines législatives, la percée de l'AfD pourrait gêner Angela Merkel dans sa conquête d'un quatrième mandat consécutif.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.