Accueil des réfugiés : 700 élus réunis à Paris, Cazeneuve répond aux interrogations

En réunissant 700 maires volontaires pour accueillir des réfugiés à Paris, ce samedi 12 septembre, le ministre de l'Intérieur a voulu délivrer un message politique à ceux qui s'y opposent. 

FRANCE 3
Ce samedi 12 septembre, quelques 700 maires et élus volontaires pour accueillir des demandeurs d'asile étaient réunis à Paris par le ministre de l'Intérieur et le Premier ministre. Ils sont venus de toutes les régions, sont de tous les bords politiques, à l'exception du Front national, et sont tous volontaires, mais se posent beaucoup de questions. À la tribune, Bernard Cazeneuve leur a répondu.

1 000 euros

Le gouvernement a déclaré que l'État aidera les communes. 1 000 euros seront donnés par place d'hébergement, pour couvrir les frais qui pourraient être engagés.
1 000 euros par place d'hébergement pour les communes, mais également une enveloppe de 1 000 euros pour les propriétaires qui feront une démarche d'accueil.
 
À la sortie, les élus semblent rassurés par ces annonces. En marge de cette réunion, François Hollande s'est rendu samedi après-midi à Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) à la rencontre d'une centaine de réfugiés. C'était la première visite du président depuis le début de la crise migratoire.
Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Manuel Valls, le 12 septembre 2015 à la Maison de la Chimie à Paris pour une réunion avec des maires sur l\'accueil des réfugiés.
Le Premier ministre, Manuel Valls, le 12 septembre 2015 à la Maison de la Chimie à Paris pour une réunion avec des maires sur l'accueil des réfugiés. (THOMAS SAMSON / AFP)