Charleroi : l'agression revendiquée par État islamique

L'organisation terroriste a revendiqué l'agression de deux policières samedi 6 août à Charleroi (Belgique).

Voir la vidéo
France 3

Samedi 6 août, un homme a attaqué à la machette deux policières postées devant l'hôtel de ville de Charleroi (Belgique). Ce dimanche, l'agression a été revendiquée par l'organisation État islamique. L'assaillant est un Algérien de 33 ans connu pour des infractions de droit commun, mais pas pour des faits terroristes. Il séjournait en Belgique depuis 2012, en situation illégale selon la télévision publique belge.

"Ne pas tomber dans la panique"

Face à cette nouvelle attaque terroriste, après les attentats du 22 mars dernier, le Premier ministre Charles Michel a appelé au sang-froid, et "à ne pas tomber dans la panique". L'agression a eu lieu un peu avant 16h, quand un homme a tenté de franchir le sas de sécurité gardé par deux policières. Il les attaque alors à la machette, les blessant gravement au visage et au cou, même si elles ont eu le temps de riposter et de le blesser mortellement avec leurs armes de service. Les deux victimes ont été placées en coma artificiel pour être opérées.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers sécurisent le périmètre de l\'hôtel de police de Charleroi (Belgique), le 6 août 2016.
Des policiers sécurisent le périmètre de l'hôtel de police de Charleroi (Belgique), le 6 août 2016. (VIRGINIE LEFOUR / BELGA / AFP)