Cet article date de plus de quatre ans.

Belgique : deux policières blessées à la machette à Charleroi, la piste terroriste privilégiée

L'auteur de l'attaque, blessé par balles, a succombé à ses blessures.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Tour Bleue, siège de l'hôtel de police de Charleroi (Belgique), en janvier 2015. (JMH2O / WIKIPEDIA)

Attaque terroriste ou acte d'un déséquilibré ? Deux policières ont été blessées à la machette, samedi 6 août, à Charleroi (Belgique), par un homme qui aurait crié "Allahou Akbar", selon la police locale. L'assaillant a été blessé par balles et interpellé, avant d'être hospitalisé dans un état grave. Il a finalement succombé à ses blessures.

La piste terroriste "nettement" privilégiée

Selon le site du Soir, la policière la plus gravement blessée a été coupée au niveau du visage. Ses jours ne sont pas en danger. Les faits se sont produits devant l'hôtel de police de la ville, située à une cinquantaine de kilomètres au sud de Bruxelles.

Le Premier ministre belge, Charles Michel, a rapidement "condamné" cette attaque. Dans la soirée, il a précisé que les premiers éléments de l'enquête allaient "très nettement vers la piste terroriste". De son côté, le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, a précisé que le niveau d'alerte terroriste n'était pas relevé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Menace terroriste en Belgique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.