Zaporijia : inquiétudes autour de la plus grande centrale nucléaire d’Europe

Publié Mis à jour
Zaporijia : inquiétudes autour de la plus grande centrale nucléaire d’Europe
FRANCEINFO
Article rédigé par
A. Gaucher, J.-B. Robert - franceinfo
France Télévisions

En Ukraine, la plus grande centrale nucléaire d’Europe est à nouveau au cœur des préoccupations. Kiev accuse Moscou d’avoir effectué des tirs mettant en danger le site de Zaporijia. Aujourd’hui, le patron de l’agence nucléaire ukrainienne demande la création d’une zone démilitarisée afin d’éviter une catastrophe.

Des missiles entassés dans le sol et des impacts de frappe aux alentours de la centrale nucléaire de Zaporijia, occupée par les forces russes. Kiev et Moscou s’accusent mutuellement d’être à l’origine des bombardements. L’un des six réacteurs a déjà dû être arrêté suite aux tirs d’artillerie. "Les pompiers sont arrivés sur les lieux et sont parvenus à liquider la fumée. Pour éviter l’interruption de l’exploitation de la centrale nucléaire, le personnel technique a abaissé la puissance des cinquième et sixième groupes électrogènes", a déclaré Igor Konachenkov, le porte-parole du ministère de la défense russe. 

Vrai risque

Située dans le sud de l’Ukraine, la centrale de Zaporijia est la plus grande d’Europe. L’agence internationale pour l’énergie atomique (AIEA) a alerté sur un vrai risque de catastrophe nucléaire. Tandis que le secrétaire général des nations unies ne cache pas son inquiétude. "J’espère que ces attaques prendront fin. En même temps, j’espère que l’AIEA pourra accéder à la centrale et exercera ses compétences", a-t-il précisé. Du côté de la résistance ukrainienne, la catastrophe de Tchernobyl résonne dans toutes les têtes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.