Vrai ou Fake : des prisonniers russes ont-ils été torturés par l’armée ukrainienne ?

Publié
Vrai ou Fake : des prisonniers russes ont-ils été torturés par l’armée ukrainienne ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
L.Brisson, Q.Peschard, @RevelateursFTV, H.Desmarest - franceinfo
France Télévisions

Une vidéo sur les réseaux sociaux montre des supposés prisonniers russes être torturés par des soldats ukrainiens en quête d’informations. Les internautes pro-russes se sont indignés, l’armée ukrainienne dénonce, elle, une mise en scène.

Sur une vidéo, on voit des soldats torturer leurs prisonniers de guerre : des tirs dans les jambes à bout portant, des coups de crosse de fusil en plein visage, des victimes qui se vident de leur sang à même le sol. Le tout, pour tenter de leur soutirer des informations. Beaucoup d’internautes pro-russes ont relayé ces images pour prouver qu’il y avait des crimes de guerre commis par l’armée ukrainienne. Sur les images, certains prisonniers ont un brassard blanc porté habituellement par les soldats russes et ceux qui les frappent ont des bandes bleus, signe de reconnaissance des troupes ukrainiennes. En revanche, aucun insigne officiel n’est visible sur les uniformes.

Une mise en scène selon l’armée ukrainienne

Les images peuvent être localisées. Les internautes ont d’ailleurs localisé le lieu, les équipes de Vrai ou Fake ont pu vérifier. Il s’agit d’une usine de produits laitiers à l’est de Kharkiv (Ukraine), près de Mala Rogan. La localisation est cohérente avec la situation militaire récente : le village ayant été libéré par les troupes ukrainiennes entre le 25 et le 26 mars. La vidéo est apparue sur les réseaux sociaux peu de temps après. L’armée ukrainienne dénonce une mise en scène russe. Malgré tout, une enquête sera menée selon le gouvernement ukrainien. Au vu de la situation militaire en Ukraine, il n’a pas encore été possible de mener l’enquête sur place pour confirmer l’authenticité de la vidéo. Par contre, aucune anomalie claire qui permettrait d’affirmer qu’il s’agisse d’une mise en scène n’a été repérée.

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.