VIDEO. Ukraine : l'affrontement dégénère à Kiev

Les policiers antiémeute ont lancé l'assaut contre les milliers de manifestants hostiles au président Viktor Ianoukovitch rassemblés sur le Maïdan, le point de ralliement des protestataires. 

Marc de Chalvron / France 2

Les policiers antiémeute ont donné l'assaut, mardi 18 février. Leur cible : les milliers de manifestants hostiles au président Viktor Ianoukovitch rassemblés sur le Maïdan occupé depuis près de trois mois, dans le centre de Kiev (Ukraine). Les affrontements ont déjà fait 9 morts.

Il s'agit des premiers affrontements à Kiev depuis ceux de la fin janvier qui avaient fait quatre morts, dont deux tués par balles, et plus de 500 blessés. La Russie a aussitôt condamné ce regain de violences, qu'elle a attribué à la politique des Occidentaux, "qui ferment les yeux sur les actes agressifs des forces radicales en Ukraine".

De son côté, Washington s'est dit "consterné" et a appelé le président Ianoukovitch à "mettre fin aux affrontements" et à renouer le dialogue avec l'opposition. La responsable de la diplomatie de l'Union européenne, Catherine Ashton, a exhorté Kiev "à s'attaquer aux racines de la crise", alors que le Premier ministre polonais, Donald Tusk, a réitéré son aide pour trouver un compromis, afin d'éviter, dit-il, "une guerre civile à petite ou grande échelle".

Le face-à-face entre manifestants et les forces de l\'ordre a dégénéré en fin de journée, mardi 18 février.
Le face-à-face entre manifestants et les forces de l'ordre a dégénéré en fin de journée, mardi 18 février. (ANATOLII BOIKO / AFP)