Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Rattachement de la Crimée à la Russie : le référendum s'organise

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
ARNAUD COMTE, BRUNO VIGNAIS et ALEXEI ROJKOF - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Ce vote est considéré comme illégal par la communauté internationale.

Le référendum sur le rattachement de la Crimée à la Russie est toujours prévu, dimanche 16 mars, par les nouvelles autorités de la péninsule ukrainienne. Un "choix entre oui et oui", ironise Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, jeudi 13 mars. Et d'ajouter que le résultat de ce référendum est déjà considéré comme "nul et non avenu" par la communauté internationale. Pourtant, les préparatifs vont bon train en Crimée.

Une région peuplée en majorité de russophones

Les autorités pro-russes de Crimée, pour défendre leur volonté de rattachement à la Russie, ont toujours affirmé que la péninsule est en effet peuplée en majorité de russophones et que la flotte russe de la mer Noire a son port d'attache à Sébastopol.

Les observateurs étrangers devraient rester à l'écart de ce vote, ce qui pose un problème de garantie sur ce scrutin. Les Etats-Unis et l'Allemagne ont lancé jeudi de nouvelles mises en garde envers Moscou si la République autonome de Crimée, cédée en 1954 à l'Ukraine, organisait comme prévu dimanche un référendum.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.