Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Porochenko brandit des passeports russes pour prouver "l'agression" en Ukraine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
REUTERS
Article rédigé par
France Télévisions

Le président ukrainien y voit la preuve de "l'agression et la présence de troupes russes" combattant aux côtés des rebelles dans l'est du pays.

En plein discours à la tribune de la Conférence annuelle sur la sécurité de Munich (Allemagne), samedi 7 février, le président ukrainien Petro Porochenko a brandi des papiers d'identité. Selon lui, il s'agit de passeports russes retrouvés dans l'est de l'Ukraine. Ce qui prouverait la présence de troupes russes dans cette zone. 

"C'est la meilleure preuve de l'agression"

"J'ai amené les passeports et cartes d'identités militaires de soldats russes, d'officiers russes qui sont venus chez nous (...) C'est la meilleure preuve de l'agression et de la présence de troupes russes" sur le sol ukrainien, a-t-il affirmé. Petro Porochenko a déclaré samedi que la crise ne serait pas résolue à moins que son pays reçoive un soutien politique, économique et militaire de ses alliés d'Europe et d'ailleurs.

Un coup d'éclat, alors que les pourparlers, initiés par Angela Merkel et François Hollande, pour trouver une issue à la crise ukrainienne sont toujours en cours. En marge de la cette conférence annuelle sur la sécurité, les discussions devraient d'ailleurs contribuer à déblayer le terrain, avant une conversation téléphonique à quatre - entre l'Ukrainien Petro Porochenko, le Russe Vladimir Poutine, l'Allemande Angela Merkel et le Français François Hollande - prévue dimanche.

L'armée ukrainienne a par ailleurs affirmé que les troupes séparatistes et "russes" étaient en train de "masser des forces pour une offensive vers Debaltseve et Marioupol", villes stratégiques sous contrôle de l'armée ukrainienne. Au moins cinq soldats ukrainiens et sept civils ont péri dans l'est de l'Ukraine au cours des dernières 24 heures alors que des bombardements ont repris samedi sur Debaltseve, l'un des points chauds du conflit.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.