Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Ukraine : les rebelles de Donetsk ne veulent pas désarmer

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
DOROTHEE OLLIERIC, FLORIAN LE MOAL / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Lors d'une conférence de presse, Denis Pouchiline, le chef des séparatistes, s'est dit prêt au combat.

Dans leur bastion déserté de Donetsk (Ukraine), ils refusent de baisser les bras. Les séparatistes pro-russes ont une nouvelle fois affiché, mercredi 21 août, leur détermination à faire face à l'avancée de l'armée ukrainienne. Cette dernière, qui bombarde régulièrement les quartiers de la ville, n'est qu'à quelques kilomètres.

"On doit passer à l'offensive"

"Jusqu'à présent, notre position était la défense. Mais on doit passer à l'offensive pour regagner du terrain autour de Donetsk", menace un milicien bulgare, cagoulé, l'arme à la main.

Son chef, Denis Pouchiline, dément toute aide venant de Vladimir Poutine. "Nous n'avons pas de renforts en armes, mais des combattants volontaires arrivent de Russie, des gens simples et courageux qui veulent lutter à nos côtés contre le facisme des Ukrainiens", assure le leader des séparatistes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.