Vidéo Guerre en Ukraine : environ 30 000 réfugiés ukrainiens sont arrivés en France, dont la moitié pour un simple transit, indique la ministre du Logement

Publié
Article rédigé par
Radio France

Pour les accueillir, les logements sociaux ne seront affectés que dans les zones où il n'y a pas de "concurrence avec ceux qui en cherchent", assure Emmanuelle Wargon.

La ministre du Logement Emmanuelle Wargon indique dimanche 27 mars sur franceinfo que le gouvernement "évalue à environ 30 000 le nombre de personnes en provenance d'Ukraine qui sont rentrées en France".

>> Guerre en Ukraine : Emmanuel Macron a annoncé vendredi une "opération humanitaire exceptionnelle" pour évacuer les civils voulant quitter Marioupol

"Sur ces 30 000, une partie reste en France, et une partie traverse le pays, plutôt vers l'Espagne et le Portugal. Aujourd'hui, nous accueillons dans des logements et des hébergements environ 15 000 personnes", précise la ministre, qui réitère l'objectif de pouvoir accueillir "le plus vite possible environ 100 000" personnes venues d'Ukraine.

Les personnes arrivant d'Ukraine sont prises en charge pour l'heure dans "des hébergements de court ou moyen terme, des hôtels ou centres de vacances", indique Emmanuelle Wargon, qui indique que l'État cherche par ailleurs "des logements pour que ces familles puissent s'installer", puisqu'il s'agit à "80% de femmes avec des enfants".

"Nous cherchons des logements de particuliers, plutôt des logements entiers : des deuxièmes maisons, des maisons de famille, des appartements ou des maisons qui ne sont pas loués."

Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement

à franceinfo

Elle précise qu'il peut aussi s'agir de "logements communaux" et, "dans certains cas des logements de bailleurs sociaux, mais dans des endroits dans lesquels il n'y a pas de tension et donc pas en concurrence avec ceux qui cherchent des logements sociaux en France".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.