Un conteneur maritime transformé en unité mobile médical pour l'Ukraine

Publié
FTR
Article rédigé par
Malika Catala - franceinfo
France Télévisions

C’est une première en France, un dentiste marseillais a eu l'idée de transformer un conteneur maritime en unité de soins pour venir en aide à la population ukrainienne. à l'intérieur, il contient tout ce qu'il faut pour prodiguer des opérations en urgence. #IlsOntLaSolution

Parois blanches et grande croix rouge peinte par-dessus, le conteneur maritime est prêt. Échographe obstétrique et cardiaque, angiographie, table de soin, matériel de perfusion... il contient tout ce qu’il faut pour la médecine d’urgence. Ses 12 mètres carrés offrent deux espaces dont un équipé d’un lit médicalisé. Un équipement médical offert par différents établissements de santé. Des pharmacies et des maisons de retraite ont aussi donné du matériel.

Cette structure mobile, c'est l'idée d'un chirurgien-dentiste marseillais : "L’avantage, c’est que cette unité que l’on vient de créer, elle est sur roues, elle est autonome. C’est sans limite, je n’ai pas besoin de permis de construire, je vais là où il faut aller, à ma connaissance, nous sommes les premiers à avoir eu l’idée en France", explique Paul Amas.

Dans l’immédiat, c’est au peuple ukrainien que cette unité mobile de soin vient en aide. Chargé sur une remorque, le conteneur a pris la direction de la frontière ukrainienne, pour être remis à un groupe de médecin. Il a été construit à Berre-l’Etang en un temps record, avec la société Homeblok spécialisée dans la transformation de conteneurs maritimes.

D’autres unités mobiles sont actuellement en cours d’aménagement pour aider les populations en zones de guerre. À terme, le dentiste et toute son équipe veulent construire une véritable clinique ambulante avec des salles d’opérations et des chambres. 

Un dentiste au service des autres 

Ce n’est pas la première fois que ce praticien au grand cœur détourne un objet pour une utilisation médicale. Lors du premier confinement, face au manque de masques et pour continuer à assurer des soins en toute sécurité, le dentiste avait transformé les masques de Décathlon en produits de protection sanitaire. Une idée ingénieuse qui avait été reprise par les soignants des hôpitaux marseillais et qui avait également connu un fort engouement sur les réseaux sociaux.

Paul Amas lors du premier confinement se protége avec le masque de plongée de Decathlon (France 3)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.