Ukraine : un soldat tué sur la ligne de front avec les séparatistes prorusses, en pleines tensions avec Moscou

Cette mort porte à 61 le nombre de militaires ukrainiens tués depuis le début de l'année dans l'est du pays, où le conflit a fait 13 000 morts depuis 2014.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un soldat ukrainien dans la zone de front avec les séparatistes prorusses, le 26 novembre 2021, à Gorlivka. (ANATOLII STEPANOV / AFP)

Un soldat ukrainien a été tué dans des échauffourées sur la ligne de front avec les séparatistes prorusses, a annoncé l'armée jeudi 2 décembre, en plein pic de tensions avec Moscou. Cette mort porte à 61 le nombre de militaires ukrainiens tués depuis le début de l'année dans l'est du pays, où le conflit a fait 13 000 morts depuis 2014. Les séparatistes ont fait état de la perte de quelques 40 leurs combattants depuis le début de l'année.

Le soldat a été tué mercredi, a précisé le service de presse de l'armée, qui a ajouté avoir perdu six militaires dans cette zone en novembre. L'armée ukrainienne a accusé dans un communiqué les séparatistes d'avoir tiré sur ses positions au lance-grenade et à la mitrailleuse de gros calibre. L'Ukraine dit craindre une invasion imminente et l'accuse d'avoir massé des troupes à la frontière. Moscou dément pour sa part toute velléité belliqueuse et affirme que Kiev constitue une "menace" pour elle et l'Otan de vouloir s'étendre jusqu'à ses frontières.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.