Cet article date de plus de six ans.

Ukraine : Obama passe un coup de fil à Poutine pour lui expliquer les sanctions

Le président russe a répondu à son homologue américain que la crise en Ukraine ne devrait pas affecter les relations entre leurs deux pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vladimir Poutine et Barack Obama, lors du G20 à Saint-Pétersbourg (Russie), le 5 septembre 2013. (KAY NIETFELD / DPA / AFP)

Cela ressemble fort à un dialogue de sourds. Dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 mars, Barack Obama et Vladimir Poutine se sont entretenus par téléphone pendant une heure. Le président américain a expliqué le pourquoi des sanctions contre la Russie, et le président russe lui a rétorqué qu'il n'y avait pas de quoi se brouiller pour l'Ukraine.

Que se sont-ils dit ? "Le président Obama a insisté sur le fait que la Russie agit en violation de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine, ce qui nous a conduits à prendre des mesures de représailles, en coordination avec nos partenaires européens", indique d'un côté la Maison Blanche. Toujours en termes très diplomatiques, le communiqué de Washington (en anglais) précise que "le président Obama a ajouté qu'il est possible de résoudre la situation diplomatiquement, ce qui irait dans le sens des intérêts de la Russie, du peuple ukrainien et de la communauté internationale".

En face, selon le Kremlin, Vladimir Poutine a répondu que les relations américano-russes "ne devraient pas être sacrifiées par des problèmes internationaux isolés, bien qu'extrêmement importants"Les Etats-Unis ont mis en place des restrictions de visas et Barack Obama a signé un décret autorisant des gels d'avoirs sur les individus ou entités dont les activités "minent le processus démocratique et les institutions en Ukraine" et "menacent la paix, la sécurité, la stabilité".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.