Cet article date de plus de six ans.

Ukraine : le Parlement maintient le Premier ministre démissionnaire dans ses fonctions

Seuls 16 députés ont voté en faveur de sa démission, contre 226 votes nécessaires pour valider ce départ, annoncé la semaine dernière.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Arseni Iatseniouk, alors leader de l'opposition ukrainienne, le 17 février 2014, à Berlin (Allemagne). (MAURIZIO GAMBARINI / DPA / AFP)

Arseni Iatseniouk va rester en poste. Le Parlement ukrainien a rejeté, jeudi 31 juillet, la démission du Premier ministre, que ce dernier avait proposée après le refus des députés de soutenir des lois impopulaires.

Seuls 16 députés ont voté en faveur de sa démission, contre 226 votes nécessaires pour valider ce départ qui aurait replongé le pays dans une nouvelle crise politique. Arseni Iatseniouk, un pro-occidental en poste depuis la fuite du président déchu Viktor Ianoukovitch, avait menacé de partir le 24 juillet, après la dissolution au Parlement de la coalition gouvernementale ouvrant la voie à des législatives anticipées voulues par le président.

Le risque de défaut de paiement évité ?

Arseni Iatseniouk a finalement obtenu des députés qu'ils votent le collectif budgétaire élaboré pour financer l'offensive en cours contre les séparatistes pro-russes, ce qu'ils avaient refusé de faire en première lecture.

Lors du débat parlementaire, Iatseniouk avait prévenu que sans ce collectif budgétaire, l'Ukraine risquait de se trouver en défaut de paiement et que le plan d'aide de 17 milliards de dollars négocié avec le FMI aurait pu être remis en cause. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.