Cet article date de plus de six ans.

Ukraine : À quelques heures du cessez-le-feu, les combats s'intensifient

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le cessez-le-feu qui doit entrer en vigueur à minuit semble de plus en plus incertain. Une équipe de France 3 fait un point sur la situation sur place.

Les combats se sont intensifiés ce samedi 14 février dans l'est de l'Ukraine, à quelques heures du cessez-le-feu.

L'offensive des prorusses se poursuit. La ville de Debaltseve semble être devenue un enjeu majeur. Les forces gouvernementales ukrainiennes font état de 120 attaques ces dernières 24 heures. À 30 km de la ligne de front, les combats ont fait rage aujourd'hui, faisant trois morts. Une clinique a été visée.

Le pessimisme règne

Le cessez-le-feu décidé jeudi 12 février à Minsk doit entrer en vigueur ce soir, à 23 heures, heure de Paris. Mais à Donetsk, place forte des rebelles prorusses, les habitants sont pessimistes. "Nous espérons de tout coeur ce cessez-le-feu, mais je pense qu'il ne sera pas suivi parce qu'aucun des deux camps n'a obtenu ce qu'il voulait", déclare au micro de France 2, un habitant.

À quelques heures du cessez-le-feu, la paix semble illusoire dans le Donbass. Aujourd'hui, 16 civils et 12 militaires sont morts, s'ajoutant aux 5 500 victimes dénombrées depuis le début du conflit il y a dix mois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.