Ukraine : à la centrale nucléaire de Zaporijia, la tension est à son comble

Publié
Ukraine : à la centrale nucléaire de Zaporijia, la tension est à son comble
France 2
Article rédigé par
N. Odisharia, T. Dorseuil - France 2
France Télévisions

La centrale de Zaporijia (Ukraine) a de nouveau été bombardée, jeudi 11 août. Kiev et Moscou s’accusent mutuellement.

La centrale de Zaporijia (Ukraine) est redevenue le théâtre d’affrontements quotidiens entre Russes et Ukrainiens. Actuellement, dans cette zone occupée par la Russie, se trouvent des tonnes de déchets radioactifs. Vendredi 12 août au matin, Volodymyr Zelensky, le président ukrainien, a accusé Moscou de vouloir rattacher le réseau électrique de la centrale à la Crimée et de chantage nucléaire. "Ce qui se passe actuellement autour de la centrale de Zaporijia est l’un des plus grands crimes commis par l’État terroriste. Aujourd’hui, de nouvelles frappes russes ont été enregistrées près de la frontière nucléaire", a confié le président ukrainien.

"L’heure est grave"

De son côté, Moscou rejette la faute sur l’armée ukrainienne. L’Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) est très préoccupée par la situation. "L’heure est grave et l’AIEA doit être autorisée à mener sa mission à Zaporijia aussi vite que possible", a indiqué son directeur général, Rafael Grossi. Jeudi 11 août, la France a appelé les Russes à retirer ses troupes et à rendre à l’Ukraine le contrôle de cette zone.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.