Manifestations contre la mobilisation partielle en Russie

Publié
Guerre en Ukraine : des manifestations contre la mobilisation partielle en Russie ?
France 2
Article rédigé par
L. Lacroix - France 2
France Télévisions

L’annonce de la mobilisation de 300 000 réservistes inquiète les Russes, mercredi 21 septembre. Luc Lacroix, journaliste en direct de Donetsk, fait le point.

Vladimir Poutine a annoncé la mobilisation de 300 000 réservistes. Mercredi 21 septembre, cette décision inquiète les Russes. Certains d'entre-eux ont manifesté dans une vingtaine de ville. Ces manifestations sont les premières depuis celles qui ont eu lieu au début de l’offensive russe, "mais leur ampleur est relativement réduite", indique le journaliste présent à Donetsk (Ukraine), Luc Lacroix. Il en explique la raison : "Il faut dire que les autorités ont prévenu : les participants risquent des sanctions." 

Vladimir Poutine reste populaire

Par ailleurs, le journaliste note que "les avions sont bondés pour des destinations pour lesquelles les Russes n’ont pas besoin de visa". Certains préfèrent donc quitter le pays plutôt que d’être mobilisés. Vladimir Poutine reste populaire. À Rostov, dans le sud de la Russie, la plupart des habitants auxquels Luc Lacroix s’est adressé disaient soutenir la mobilisation. "Ça ne les empêche pas toutefois de s’inquiéter pour un frère ou pour un fils qui peut être désormais envoyé au front", conclut le journaliste. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.