Maidan : un an après

Il y a un an, le président Ianoukovitch, un proche du Kremlin, était destitué, c'est ce qu'on a appelé le mouvement de la place Maidan.

FRANCE 3

Ce 21 février, à Moscou, comme à Kiev, on a commémoré le mouvement dit "Maidan", dont c'était le premier anniversaire.
Une manifestation de soutien à Vladimir Poutine : une façon pour les Russes de célébrer le premier anniversaire de la révolution de Kiev. Ils étaient des milliers à défiler dans les rues de Moscou, des jeunes, des vétérans, des Kozacs. Une démonstration de force anti-Maidan, sous une flopée de drapeaux avec un slogan : "non à Maidan", "non à la guerre".

Chacun son camp

"Je suis ici pour soutenir la Russie dans un futur proche, la guerre pourrait arriver jusqu'ici et évidemment les Etats-Unis et l'OTAN soutiennent tout ça", estime un manifestant.
A Kiev, une autre façon de commémorer l'anniversaire du soulèvement de la place Maidan en dénonçant l'ingérence russe qui fournit des armes aux rebelles dans l'Est du pays.
"Même un petit enfant peut comprendre que ces armes ne sont pas ici pour ça", raconte un Ukrainien.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Maidan, la place de l\'Indépendance, au centre de Kiev (Ukraine), symbole de la crise traversée par le pays, le 24 février 2014.
Le Maidan, la place de l'Indépendance, au centre de Kiev (Ukraine), symbole de la crise traversée par le pays, le 24 février 2014. (LOUISA GOULIAMAKI / AFP)