Le premier chargement de céréales ukrainiennes a atteint les côtes turques, avant son inspection demain

Le "Razoni" transporte à son bord 26 000 tonnes de maïs à destination du Liban. Il s'agit du premier chargement autorisé depuis la signature d'un accord international sur les exportations.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le "Razoni" aperçu depuis la côté nord d'Istanbul (Turquie), le 2 août 2022, avec à son bord 26 000 tonnes de maïs. (OZAN KOSE / AFP)

Il transporte le premier chargement autorisé de céréales ukrainiennes depuis le début de la guerre en Ukraine. Le Razoni, cargo sous pavillon sierra-léonais, est arrivé au large de la côte nord d'Istanbul sur la mer Noire, mardi 2 août. Parti d'Odessa avec 26 000 tonnes de maïs destinées au Liban, le navire doit passer la nuit ancré au large des côtes de Turquie. Il sera ensuite inspecté, mercredi matin, par une équipe internationale à l'entrée du Bosphore, a précisé le ministère turc de la Défense.

>> Guerre en Ukraine : comment vont se dérouler les exportations de céréales qui ont repris cette semaine ? 

Il s'agit de la première exportation autorisée en vertu de l'accord signé le 22 juillet à Istanbul entre l'Ukraine et la Russie, via une médiation de la Turquie et sous l'égide des Nations unies, pour débloquer les ports ukrainiens et soulager les marchés agricoles. Selon les journalistes de l'AFP postés sur le rivage, le bateau, long de 186 mètres, est arrivé en vue des côtes peu avant 19 heures (heure locale), alors qu'il était attendu deux heures plus tard à l'entrée du Bosphore, selon le ministère de la Défense.

L'inspection, réclamée par Moscou qui voulait s'assurer de la nature de la cargaison, sera "effectuée par une délégation composée de représentants turcs, russes, ukrainiens et de l'ONU, puis le Razoni poursuivra sa route", avait précisé à la presse l'amiral turc Özcan Altunbulak, patron du Centre de coordination conjointe (CCC) qui supervise les opérations.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.