La Corée du Sud affirme "observer de près les préparatifs de Vladimir Poutine" pour une visite en Corée du Nord

Ce déplacement interviendrait alors que les relations diplomatiques entre les deux Corées sont au plus bas.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le ministre des Affaires étrangères sud-coréen, Cho Tae-yul, le 1er mai 2024 à Melbourne (Australie). (ASANKA BRENDON RATNAYAKE / AFP)

La Corée du Sud a déclaré, jeudi 13 juin, "surveiller de près les préparatifs" du président russe Vladimir Poutine en vue d'une visite attendue en Corée du Nord. Une visite dans un contexte tendu, alors que les relations entre Séoul et Pyongyang sont au plus bas.

La Corée du Nord et la Russie, toutes deux soumises à de lourdes sanctions internationales, ont resserré leurs liens depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie en 2022. Pyongyang a été accusé de fournir des armes à la Russie pour sa guerre en Ukraine, ce que le Kremlin a démenti et qualifié d'"absurde".

Dans un rapport daté du mois dernier, le Pentagone a observé que la Russie utilisait des missiles balistiques nord-coréens en Ukraine, donnant pour preuve l'analyse de débris d'armes.

Le Kremlin a fait savoir le mois dernier aux médias d'État russes qu'une visite était "en cours de préparation". L'itinéraire de Vladimir Poutine n'a été dévoilé par aucun des deux pays. Durant ce déplacement, Pyongyang fera probablement pression pour exporter davantage de matériel militaire destiné à être utilisé en Ukraine, en échange de nourriture et d'énergie en provenance de Russie, selon des experts.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.