Cet article date de plus de sept ans.

L'UE pourrait proposer une aide financière à l'Ukraine pour éviter la faillite

Selon le ministre des Finances britanniques, l'Union européenne se tient prête à aider le pays à honorer ses engagements financiers. L'Ukraine aurait besoin de 35 milliards de dollars dans les deux années à venir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une femme pose devant un monument représentant des soldats soviétiques et repeint aux couleurs de l'Ukraine à Sofia (Bulgarie), le 23 février 2014. (REUTERS)

La faillite menace l'Ukraine dans l'après-Ianoukovitch. L'Union européenne se tient prête à aider le pays à honorer ses engagements financiers et négocier son tournant politique après la destitution du président, a indiqué lundi 24 février le ministre des Finances britannique, George Osborne.

"Nous devons être prêts à apporter une assistance financière via des organisations comme le Fonds monétaire international", a-t-il déclaré, évoquant notamment des aides sous forme de prêts. "Les Ukrainiens semblent avoir démontré leur volonté de projeter leur pays dans l'avenir et de se rapprocher de l'Europe. Et je ne crois pas que nous devrions leur tourner le dos : nous devrions au contraire aller vers eux."

L'aide russe désormais très incertaine

L'Ukraine a besoin de 35 milliards de dollars dans les deux années à venir et réclame l'organisation d'une conférence internationale de donateurs, a annoncé lundi le ministre des Finances ukrainien par intérim. La Russie, à couteaux tirés avec l'UE dans cette crise, avait promis l'octroi d'un crédit de 15 milliards de dollars et un important rabais du prix du gaz. Elle a versé trois milliards de dollars fin décembre, mais a annulé cette semaine un nouveau versement de deux milliards.

L'agence d'évaluation financière Standard & Poor's a prévenu vendredi que si la Russie revenait sur son soutien, l'Ukraine ferait défaut. Et si l'UE a d'ores et déjà promis une assistance financière, elle sera loin de pouvoir atteindre ce niveau. Une aide, très inférieure, de 610 millions d'euros a été évoquée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.