Guerre en Ukraine : une minuscule chapelle à Kramatorsk accueille les prières de la Pâque orthodoxe

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : une minuscule chapelle à Kramatorsk accueille les prières de la Pâque orthodoxe
Article rédigé par
A. Vahramian, S. Yassine, P. Miette, P. Yurov, D. Mireshkin - France 2
France Télévisions

Une semaine après les célébrations catholiques, c’est au tour des orthodoxes de fêter Pâques, dimanche 24 avril. Dans la nuit, Vladimir Poutine, vêtu de bleu, a assisté à la messe, en la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou. Les festivités de grande ampleur sont impossibles dans l’est de l’Ukraine. À Kramatorsk, des habitants célèbrent malgré tout cette journée.

C’est une minuscule chapelle à Kramatorsk, au cœur d’un jardin d’Ukraine. Un écrin pour accueillir les prières de la Pâque orthodoxe, dans les bras chaleureux du père Vitaly. Ils ne seront qu’une poignée de voisins. "Je n’ai convié que quelques personnes, car si on est nombreux, ils peuvent nous bombarder et ce serait un massacre", dit le père Vitaly Limishenko. Chanter la résurrection, celle qui donne l’espoir, celle de la victoire de la vie sur la mort.

Le prêtre écoute, compatit, et réconforte

Chacun, dans cette guerre, est venu avec sa peine. Un homme veut parler au père du drame de ses jeunes voisins. "C’est la tombe des parents et de leur enfant de 4 ans", raconte-t-il en montrant une photo. "Ils sont morts tués à un barrage. Les parents étaient comme mes enfants, et c’est moi qui ai enterré leur fils", dit-il. Le prêtre écoute, compatit, et réconforte, dans un lieu où les icônes veillent sur les fidèles. Ces fidèles veulent croire que les prières aident à la paix. En tous les cas, disent-ils, en ce jour Saint, ils ne pardonnent pas à leurs agresseurs russes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.