Guerre en Ukraine : une journaliste dénonce la propagande russe en plein direct

Publié
Guerre en Ukraine : une journaliste russe dénonce la propagande en plein direct à la télévision
France 2
Article rédigé par
M.Burgot, L.Feuillebois - France 2
France Télévisions

Le visage de la journaliste Marina Ovsyannikova a fait le tour du monde, depuis lundi 14 mars. Après avoir diffusé un message contre la guerre en plein direct durant le journal télévisé le plus populaire de Russie, elle est sortie libre du tribunal. 

En plein direct durant le journal télévisé le plus populaire de Russie, une journaliste russe, Marina Ovsyannikova, a diffusé un message contre la guerre, lundi 14 mars. "Arrêtez la guerre. Ne croyez pas la propagande. Ici on vous ment", pouvait-on lire sur sa pancarte. L'antenne a aussitôt basculé sur un reportage. Marina Ovsyannikova est sortie du tribunal dans la soirée, mardi 15 mars. Elle a été condamnée à une amende de 250 euros et reste libre pour le moment.

Un deuxième jugement à venir 

"L'interrogatoire a duré 14 heures. Je n'ai pas eu le droit de parler à mes proches, ni eu accès à une assistance juridique", a confié la journaliste. Pour le moment, elle n'a été jugée que pour avoir mis en ligne une vidéo enregistrée la veille de son passage à l'acte, dans laquelle elle critique le Kremlin de manière virulente. Marina Ovsyannikova risque d'autres poursuites. Elle pourrait être jugée pour publication d'informations mensongères, un crime passible de 15 ans de prison en Russie. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.