Guerre en Ukraine : "Strasbourg, Nice et Paris" sont "les trois principales villes d'arrivée" des réfugiés en France, indique France terre d'asile

30 000 Ukrainiens ont obtenu une carte d'autorisation de séjour. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Accueil de réfugiés ukrainiens à Toulon (Var) le 21 mars 2022 (LUC BOUTRIA / MAXPPP)

"Les trois principales villes d'arrivée" de réfugiés ukrainiens "sont Strasbourg, Nice et Paris", après un mois et demi de guerre, indique Delphine Rouilleault, directrice générale de France terre d'asile, sur franceinfo ce samedi matin.

Au moins 40 000 personnes sont entrées en France dont 30 000 ont obtenu une carte d'autorisation de séjour. Elles "sont accueillies dans tous les départements de France", précise Delphine Rouilleault, chacun ayant "organisé un lieu d'accueil dans lequel bénéficier d'aide alimentaire et d'aide pour obtenir un hébergement". "Le premier sujet, c'est de trouver un point de chute", estime la directrice générale de France terre d'asile, pour les réfugiés "qui arrivent, hagards, hébétés par la longue route et des trajets de trois à six jours".

Delphine Rouilleault salue les dispositifs mis en place pour prendre en charge les réfugiés ukrainiens, mais souligne qu'il "est presque difficile de gérer cet élan de solidarité avec toute une série de citoyens qui aimeraient aider et qui ne savent pas forcément comment". "On essaie de canaliser un peu cette aide en disant aux gens qu'il y a évidemment de l'hébergement citoyen, mais qu'ils peuvent aussi aider en faisant des dons, en parrainant des réfugiés sans forcément les héberger, précise la directrice générale de France terre d'asile. Il y a mille manières d'être bénévole et de participer à cette opération d'accueil."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.