Guerre en Ukraine : quand une femme médecin filme son quotidien à Marioupol

Publié
Guerre en Ukraine : quand une femme médecin filme son quotidien à Marioupol
France 2
Article rédigé par
N. Coadou, P. Appiou - France 2
France Télévisions

Une médecin, capturée par les Russes depuis, a transmis des images de son quotidien en temps de guerre en Ukraine, à Marioupol.

C’est une jeune médecin ukrainienne qui a transmis ses images in extremis de Marioupol (Ukraine), quelques jours avant d’être capturée par les Russes, le 16 mars. "Deux semaines de guerre, Marioupol est assiégée", confie Yulia Paiekvska, médecin. Depuis le début de la guerre, elle filme et documente l’horreur de la guerre, au plus proche de l’action.

Portée disparue

Sur ses images tournées deux jours après le début de l’invasion, un jeune garçon et sa petite sœur arrivent blessés. Malgré les soins, le garçon ne survivra pas. Yulia Paiekvska éclate alors en sanglots. Deux semaines de guerre à travers les lignes de front, un témoignage rare diffusé aujourd’hui, car Yulia a réussi à transmettre ses images via une simple carte mémoire dissimulée dans un tampon à la dernière équipe de journalistes présents à Marioupol. Elle est aujourd’hui portée disparue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.