Guerre en Ukraine : la Chine assure ne pas aider la Russie à contourner les sanctions économiques occidentales

L'Union européenne a prévenu que tout soutien à Moscou nuirait aux relations économiques de Pékin avec l'Europe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre chinois Le Keqiang en visioconférence avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, le 1er avril 2022, à Bruxelles (Belgique).
 (OLIVIER MATTHYS / AFP)

La Chine l'assure : elle ne fait "rien pour délibérément contourner les sanctions imposées à la Russie". "La Chine n'est pas partie prenante à la crise ukrainienne. (...) Par conséquent, nos échanges commerciaux avec Moscou ne devraient pas être visés" par des sanctions, a estimé Wang Lutong, le responsable des affaires européennes auprès de la diplomatie chinoise, samedi 2 avril, en réaction à l'avertissement lancé la veille par l'Union européenne. Vendredi, lors d'un entretien avec les dirigeants chinois, l'UE a en effet prévenu que tout soutien à Moscou pour contourner les sanctions occidentales nuirait aux relations économiques de Pékin avec l'Europe, son premier partenaire commercial.

La Chine ne condamne pas l'invasion russe

Alors que le pouvoir communiste défend son amitié "solide comme un roc" avec Moscou, l'UE veut dissuader la Chine de soutenir activement la Russie dans sa guerre contre l'Ukraine, en augmentant ses achats d'hydrocarbures ou par une aide financière. Un tel soutien "ternirait gravement la réputation de la Chine en Europe", a averti la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, après un entretien avec le président chinois Xi Jinping. 

Proche partenaire de Moscou, Pékin s'est jusqu'à présent gardé de condamner l'invasion russe, se contentant d'appeler l'ensemble des parties à la retenue. La Chine a par ailleurs appelé à ne pas "surestimer" son rôle auprès de Moscou pour mettre fin aux hostilités en Ukraine. "Ce n'est pas parce qu'on dit aux Russes 'Vous devez arrêter cette guerre' qu'ils arrêteront. Ça ne marche pas comme ça", a lancé Wang Lutong.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.