Guerre en Ukraine : Mykolaïv visée par des bombes

Publié
Guerre en Ukraine : Mykolaïv visée par des bombes
Article rédigé par
S.Perez, C.Cormery, T.Donzel, O.Kononenko - France 2
France Télévisions

À Mykolaïv, dans le sud de l'Ukraine, plusieurs immeubles ont été bombardés vendredi 11 mars. La population doit se mettre à l’abri dès que l’alarme retentit.

Plusieurs immeubles ont été pris pour cible dans la soirée du vendredi 11 mars, à Mykolaïv (Ukraine). Un bombardement intense d’une trentaine de minutes a touché cette cité populaire. Au petit matin, les débris de fenêtres brisées jonchent le sol, de nombreuses voitures ont été endommagées. Une femme a retrouvé un projectile qui a transpercé son micro-onde. Elle confie en avoir déjà récupéré dans la chambre des enfants. Terrorisée, elle a décidé de quitter la ville. 

"On collecte les preuves des crimes des Russes contre les civils"

Un militaire ukrainien photographie soigneusement les dégâts et les impacts. "On collecte les preuves des crimes des Russes contre les civils. On répertorie tout pour le jour où il y aura un procès", déclare-t-il. Le maire de la ville, Olexandr Senkevich, ne quitte plus son arme. "Ils utilisent des bombes à sous-munitions, c’est interdit. Ils ne visent pas des infrastructures militaires, ils veulent tuer des gens", affirme-t-il. L’hôpital dédié aux malades du cancer a aussi été visé, alors qu’une centaine de patients étaient présents à l’intérieur. Désormais, dès que l’alarme retentit dans Mykolaïv, tout le monde va se réfugier à l’abri. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.