Guerre en Ukraine : Martin Fourcade répond aux accusations du biathlète ukrainien Dmytro Pidruchnyi

Le quintuple champion olympique de biathlon avait été pris à partie par le biathlète ukrainien après les prises de position de Simon Fourcade, son frère.

Article rédigé par
Louis Delvinquière - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Martin Fourcade lors de la 139e session du Comité international olympique à Pékin, le 19 février 2022. (GREG MARTIN / IOC / AFP)

Comme sur la piste, quand on attaque Martin Fourcade, le Catalan répond. Samedi 2 avril, son frère, l'ancien biathlète Simon Fourcade, s'est déclaré contre l'exclusion des athlètes russes par les fédérations internationales. Le biathlète ukrainien Dmytro Pidruchnyi, qui a intégré la garde nationale de son pays depuis l'invasion russe en Ukraine, a fustigé dans une publication Instagram les propos de l'entraîneur des équipes jeunes de l'équipe de France de biathlon. Dans ce post, Dmytro Pidruchnyi a également pris pour cible le frère de Simon, Martin Fourcade, se disant "désolé d'avoir voté pour [lui] à la commission des athlètes, [et] que de si grands athlètes se soient avérés être des personnes de merde." "Va au diable", a conclu l'ancien adversaire de Fourcade sur les pistes.

"Ta tristesse ne t'autorise pas tout"

Dans l'après-midi du dimanche 3 avril, le nouveau représentant des athlètes au CIO a répondu à Pidruchnyi sur le réseau social Instagram."Je ne suis pas habitué à répondre aux attaques privées sur les réseaux sociaux, mais je suis un peu fatigué d'être insulté. Ta tristesse ne t'autorise pas tout", a-t-il lancé en préambule. Puis, le septuple vainqueur du classement général de la Coupe du monde a rappelé que "même si tu [Dmytro] n'es pas d'accord avec ça : beaucoup de Russes ne soutiennent pas cette guerre."

Pour finir, le biathlète ukrainien a reproché à la star française de ne pas condamner publiquement la guerre des Russes en Ukraine. Ce à quoi le Français a répondu : "Y a-t-il vraiment quelqu'un qui pense que je ne condamne pas cette guerre ? Bien sûr que je la condamne !" 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.