Guerre en Ukraine : Marioupol, bombardée sans répit

Publié
Guerre en Ukraine : Marioupol, bombardée sans répit
FRANCE 3
Article rédigé par
H. Huet, L. Lacroix, @RevelateursFTV, L. Michel - France 3
France Télévisions

Au dixième jour de la guerre en Ukraine, les regards sont tournés vers la ville portuaire de Marioupol. Un demi-million d’habitants est désormais encerclé par les Russes. Cette prise serait un important tournant dans ce conflit. Annoncée vendredi 4 mars au matin, l’évacuation des habitants a été reportée pour des raisons de sécurité. Les bombardements ont repris de plus belle.

Marioupol, une ville assiégée, bombardée sans répit, où les habitants paient le prix fort. La Croix-Rouge parle d’une situation déchirante. Dans ce grand port de 500 000 habitants, il n’y a plus d’eau, d’électricité, d’essence depuis plusieurs jours. La ville a une importance stratégique pour les Russes. Sa conquête permettrait de relier les territoires séparatistes du Donbass à la Crimée annexée par la Russie, il y a huit ans. Le matin du vendredi 4 mars, lueur d’espoir, Russes et Ukrainiens se mettent d’accord sur un couloir humanitaire menant à Zaporijia.

Le piège s’est refermé sur la ville

Aussitôt, des centaines de personnes se massent dans les rues dans l’attente d’un départ, espoir déçu deux heures plus tard. Dans l’après-midi, les Russes rejettent la faute sur les Ukrainiens. Le dernier convoi à avoir pu quitter Marioupol, c’était il y a trois jours, juste avant que les Russes encerclent la ville. Une colonne de véhicules, avec à son bord des diplomates et des journalistes. Ils arriveront finalement à passer, depuis le piège s’est refermé sur la ville.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.