Guerre en Ukraine : les soldats de l'Otan s'entraînent en cas de besoin

Publié
Guerre en Ukraine : les soldats de l'Otan s'entraîne en cas de besoin
Article rédigé par
A. Girault-Carlier, G. Beaufils, F. Dumont - France 3
France Télévisions

Implantés en Norvège, des camps d'entraînement réunissant des hommes venus de tous les États membres de l'Otan permettent de s'exercer et de se tenir prêt en cas d'intervention. Ils sont aussi une vitrine importante pour montrer la cohésion de l'Otan.

Pour rejoindre les troupes, il faut s’enfoncer au milieu des forêts de sapins norvégiennes. Au bout d’une dizaine de kilomètres, une base militaire où se retrouvent 30 000 soldats de l’Otan. 27 nationalités qui s’entraînent côte à côte, dans des conditions de grand froid, à balles réelles. Avec la guerre en Ukraine, ces exercices prévus de longue date ont forcément un goût particulier. "Ici, ce qu’on montre c’est bien la solidarité vis à vis de l’alliance et cette capacité qu’a l’Otan, face à une menace qui existe à l’est, de continuer à s’entraîner et d’être toujours prête", explique le Colonel Ludovic Sommerlat, chef du corps du 3ème régiment hussards.

Établir des stratégies communes

3 200 soldats français viennent ici se confronter à des conditions climatiques extrêmes. Ces chasseurs alpins portent des tenues de camouflage spécifiques pour les terrains enneigés, invisibles à quelques dizaines de mètres. Skis aux pieds, 25 kilos sur le dos, pendant des heures ils se frayent un chemin au milieu des arbres. L’objectif est de se rapprocher de l’ennemi pour le localiser. Ces opérations ont lieu tous les deux ans pour établir les stratégies communes. Des exercices militaires mais aussi de communication, car l’Otan tient à afficher la collaboration étroite entre ses États membres. Les manœuvres sur le sol norvégien doivent se poursuivre jusqu’au 10 avril. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.