Cet article date de plus d'un an.

Guerre en Ukraine : les Russes commencent à s'exprimer contre la guerre

Publié
Guerre en Ukraine : les Russes commencent à s'exprimer contre la guerre
France 2
Article rédigé par
L. Feuerstein, S. Agrabi, P. Acheré - France 2
France Télévisions

À Moscou, de nombreux passants affirment qu'ils voudraient que le conflit prenne fin. Certains souhaiteraient même voir Vladimir Poutine quitter sa fonction. De nouvelles manifestations pourraient bientôt avoir lieu malgré l'interdiction. 

Aux pieds du Kremlin c’est un geste symbolique, discret mais lourd de sens. Quelques fleurs posées mardi 1er mars, sur le monument des villes martyres ukrainiennes de la Seconde Guerre mondiale, comme Kiev ou Odessa. Les Moscovites qui acceptent de répondre sont clairement contre la guerre. "Tout aurait dû se régler pacifiquement pour que les gens ne meurent pas", déplore l’une d'elles. "L’Ukraine est un peuple frère, donc je suis contre", martèle un autre. Certains désirent même que Vladimir Poutine s’en aille. D’autres lui vouent toujours une admiration sans bornes : "Toute la population est avec lui et je pense que l’Ukraine est aussi notre pays".

Des manifestations et personnalités contre la guerre

Impossible de savoir combien de Russes sont contre la guerre. Dimanche 27 février, une cinquantaine de manifestations ont eu lieu dans tout le pays. Depuis le 24 février, près de 6 500 personnes ont été arrêtées. Malgré les risques, des personnalités publiques russes s’expriment contre la guerre en Ukraine, comme le chanteur populaire Sergeï Lazarev, ou le présentateur vedette de la première chaîne de télévision russe. "Malgré l’interdiction, de nouveaux appels à manifester pourraient être lancés un peu partout en Russie", explique Lionel Feuerstein, correspondant pour France Télévision Moscou.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.