Guerre en Ukraine : les derniers combattants ukrainiens évacués d'Azovstal

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : les derniers combattants ukrainiens évacués d'Azovstal
France 2
Article rédigé par
M. de Chalvron, H. Horocks - France 2
France Télévisions

En Ukraine, une opération de sauvetage aurait commencé, dans la nuit du jeudi 19 mai, sur le site d'Azovstal, à Marioupol, la ville martyre. Beaucoup de soldats ukrainiens, retranchés dans l'usine, se sont rendus, mais d'autres y seraient toujours.

Dans la nuit du jeudi 19 mai se déroule la dernière évacuation en date de combattants ukrainiens. Ils sont là, dans ces bus de l'armée russe, ils viennent de se rendre, de quitter les sous-sols de l'usine Azovstal, de Marioupol. Direction le Donbass, contrôlé par les forces russes et pro-russes. La télévision russe a diffusé jeudi 19 mai, des images de certains combattants précédemment évacués. On les voit bien gardés par des soldats russes, et soignés. "Le plus important, c'est que l'on sauve ma jambe. La douleur, j'en fais mon affaire", dit un combattant ukrainien.

Quel sort sera réservé aux combattants du bataillon Azov ?

Depuis le début des opérations d'évacuation, lundi 16 mai, 1 900 combattants ukrainiens sont sortis de l'enfer d'Azovstal. La Russie les considère comme des prisonniers de guerre. Il en reste encore un nombre indéterminé à l'intérieur de l'usine, parmi eux les ennemis jurés de la Russie, les combattants du bataillon Azov, à bout de ressources. Quel sort leur sera-t-il réservé ? De nombreuses voix à Moscou exigent de les juger en Russie. L'Ukraine espère les échanger contre des prisonniers russes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.