Guerre en Ukraine : les couloirs humanitaires, une arme de guerre pour Vladimir Poutine ?

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : les corridors humanitaires, une arme de guerre pour Vladimir Poutine ?
France 2
Article rédigé par
B.Delombre, L.de La Mornais, France Televisions Washington, O.Gardette, L.Latour - France 2
France Télévisions

Comme en Ukraine aujourd'hui, des couloirs humanitaires avaient été ouverts en 2016 en Syrie, où la Russie soutenait les troupes de Bachar al-Assad. De quoi interroger la bonne volonté du Kremlin.

Alep (Syrie), 2016, Irpin (Ukraine), 2022. Dans les deux pays, des civils ont été pris dans la guerre, au cœur d'une stratégie délibérée. Si en Syrie, l'armée russe appuyait les troupes de Bachar al-Assad, elle est directement à la manœuvre en Ukraine. "Les guerres se ressemblent. On a vu que monsieur Poutine s'était entrainé en Syrie. Il a essayé ses missiles, il a détruit Alep", indique le général Vincent Desportes, ancien directeur de l'Ecole de guerre. 

Les corridors humanitaires, un scenario déjà observé en Syrie

Depuis quelques jours, une stratégie déjà observée en Syrie se dessine en Ukraine : celle des couloirs humanitaires. Lundi 7 mars, la Russie a proposé d'évacuer des civils ukrainiens, essentiellement vers ses territoires, ou ceux de son allié biélorusse. En Syrie, Damas avait fait la même proposition aux villes rebelles. Les corridors menaient à des zones contrôlées par le régime syrien. Sous l'apparence d'un geste humanitaire, l'opération permettrait de diaboliser ceux qui refusent de partir, justifiant ainsi les bombardements.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.